Skip navigation

Bookboon.com The best way to educate yourself

Pour être un leader remarquable, regardez le monde avec les yeux de quelqu’un d’autre

Tandis que la première et deuxième partie de cette série d’articles s’occupent de la gestion de ses propres émotions, cette partie finale traitera des émotions des personnes autour de vous.

 
 
L’atout nécessaire est l’empathie. L’empathie est la capacité à s’imaginer dans la situation de quelqu’un d’autre et d’apprécier leurs sentiments dans cette situation. Cet atout est requis afin d’être un leader remarquable.

L’importance de regarder le monde à travers les yeux de quelqu’un d’autre

En tant que leader, vous avez peut-être l’habitude de dire aux autres ce qu’ils ont à faire. Cependant, si vous ne travaillez pas dans l’armée, ne vous attendez pas à communiquer dans une direction seulement, surtout si vous travaillez dans un environnement dans lequel la flexibilité, l’adaptabilité, l’innovation et la créativité sont clés pour atteindre le succès. Encouragez votre équipe à vous parler en toute sécurité, même s’il s’agit de problèmes ou d’échecs. Compatir avec leurs défis et problèmes vous aidera aux niveaux suivants :

 

Acceptation de votre rôle de leader :

Vous ne pourrez pas être un bon leader si votre équipe doute de votre mérite à avoir ce rôle. Connaissez-vous les tâches journalières des membres de votre équipe et les défis auxquels ils font face ?

 

De réelles connections :

L‘empathie est également nécessaire lorsque vous créez et nourrissez de réelles connexions avec les autres. Vous ne pourrez que les gérer si vous avez une connexion avec eux.

 

L’innovation et la productivité :

Votre équipe sera productive et efficace si chacun contribue ses idées à propos des processus, des risques et échecs ou des outils à utiliser. Ils n’auront ces idées si ils sentent que leurs opinions et connaissances sont reconnues et qu’on les écoute.

 

Voici ce qu’il vous reste à faire :

Si vous souhaitez être plus compatissant, utilisez vos qualités personnelles : dans la première partie de cette série, vous avez appris à détecter et analyser vos propres émotions. Utilisez à présent les mêmes méthodes et prêtez attention aux signaux corporels et aux émotions de ceux qui sont autour de vous.

 

Poursuivez ces trois aspects clés :

  • Mettez-vous des règles précises :

L’empathie est une qualité qui doit être pratiquée intentionnellement, et cela peut être fatigant. Choisissez donc quelques règles concrètes grâce auxquelles vous pratiquerez cette qualité. Par exemple, faites en sorte que si vous avez des réunions régulières avec vos subalternes, chacun puisse s’exprimer.

 

  • Apprenez à écouter :

La communication verbale implique autant la parole que l’écoute. En tant que leader, vous avez peut-être l’habitude d’être la personne prenant la parole en premier. Ceci peut poser problème parce que si vous n’avez pas autant l’habitude d’écouter, vous pourriez rater des bonnes idées, des conseils et des avertissements.

 

  • Surveillez votre progrès :

Ne cessez jamais de refléter sur vos efforts envers plus de compassion. Observez-vous une amélioration ? Quels sont vos plus grands défis ? De même, observez les comportements de vos subalternes face à vous : est-ce qu’ils changent, et comment ? Qu’est-ce que cela vous dit à propos de votre attitude envers eux ?

Ce processus ne se termine jamais : vous remarquerez une amelioration dans votre manière de gérer les autres et observerez plus de succès autour de vous. Ce ne sera pas toujours facile, mais le défi vaut le coup : la recompense sera d’avoir un groupe de personnes qui vous fait confiance en tant que leader.
 
Pour en savoir plus, téléchargez le eBook suivant :